Des news plus fraîches que fraîches ;-)

Publié le par Stéphanie Matéos

C185934
Coincée chez moi ce matin par l'arrivée brusque de la neige, j'en profite pour actualiser un peu l'information par ici :-)

Quoi de neuf du côté de la formation ?

Des examens "sur table" ont eu lieu en novembre à Lille : anglais, économie digitale et soutenance du projet de groupe élaboré entre septembre et cette date. Je dois bien avouer que ce qui fut un deuxième temps de rencontre pour tous les distants de France ( + Francis venu tout exprès du Cameroun, ainsi que Sandra de la Guadeloupe !) fut aussi un temps "réconciliateur-réparateur" et surtout "liant". Je m'explique. Ces 13 derniers mois de formation en "tout à distance" furent très difficiles pour tous et de nombreuses questions ne cessaient de s'amonceler en parallèle d'un sentiment de travail de forcené à fournir... Là où, en fin de formation d'habitude un certain lien s'est créé entre les participants, un certain sentiment de communauté s'est établi, ici il (m' ?)a bien fallu cette étape pour que cela se mette en route. Certes des liens existaient entre apprenants, entre apprenants et enseignants, mais au cas par cas ou bien si peu et surtout, quid de la spontanéité d'échange et de la richesse de ceux-ci lors de débats animés ? L'évaluation continue sous-jacente ne fausse-t-elle pas la pertinence d'échanges souvent réalisés dans l'urgence face au temps qui presse, qui manque, qui file toujours trop vite ? L'interrogation individuelle qui naît d'une situation d'apprentissage, le besoin ou l'envie de confronter son point de vue pour faire progresser sa compréhension ont-ils eu la place qui leur revient ?
Avec ce regroupement de novembre et bien qu'il s'agisse d'examens, nous nous sommes découverts avides de paroles et intarissables, de vrais pipelet(te)s ces apprenants du master 2 IPM en EAD ! Nous avons découvert Lille avec plaisir et partagé de vrais repas ensemble (fini les n'importe quoi sur le pouce derrière l'ordi connecté à skype jusqu'à pas d'heure). Nous avons enfin rencontré certains de nos enseignants et pu avoir de vrais échanges avec eux, quel bienfait ! D'une certaine réalité virtuelle urgente nous voilà passés à une réalité liante et interpersonnelle : il n'y a pas à dire, ça fait la différence. Dommage, ce fut encore trop court et le stage démarré accapare tout notre temps de nouveau !

Cependant, une découverte change un peu la donne : TWITTER !

Initialement très réticente lorsque David Cordina, notre enseignant de l'UE Economie digitale nous demanda d'ouvrir un compte Twitter (a priori très négatif sur le faible intérêt supposé des gazouillis émis en 140 caractères), me voilà après 2 ou 3 mois d'utilisation (@StephanieMateos #ipm), d'un avis radicalement opposé ! Que d'informations riches, intéressantes ai-je découvert en devenant follower de @w2YDAvid  @fmeichel  @gplantin  @skolanet  @jadlat  @shcdeacf @UQAR @RIRE_CTREQ @epnwallonie @gplantin @recitfr (...) et en dicutant avec les uns et les autres ! Outil de veille collaborative et de discussion en ligne en temps réel, twitter est aussi en train de gagner les classes pour des usages pédagogiques de prise de notes collective par exemple. Twitter devient un fil constant d'interconnexion, de partage et d'échange au quotidien et contribue à créer le lien : contacts avec la promo présentielle, avec d'anciens du master, avec d'autres, "pairs" intéressés par les mêmes sujets que moi... un point important : sentiment de parler d'égal à égal.

Les notes du semestre 3 (cours suivis & finis) viennent de "tomber" : 14,18 de moyenne générale :-) YOUPI !

Publié dans Formations

Commenter cet article