NON à EDVIGE !

Publié le par Stéphanie Matéos


Edvige n'est pas seulement un charmant prénom féminin et si vous ne le saviez pas encore, il est grand temps que vous lisiez ceci :

EDVIGE =
E
xploitation Documentaire et Valorisation de lInformation GEnérale

Dans l'hypothèse d'une atteinte à la sûreté de l'Etat, EDVIGE permettra tout...

EDVIGE = fichier de la Direction centrale de la sécurité publique (Renseignements Généraux et DST sont désormais réunies au sein de cette même agence de renseignements)  « légalisé » par décret le 1er Juillet 2008.

EDVIGE = des renseignements identitaires sur les « suspects » susceptibles de « troubler l’ordre public », leurs opinions politiques, religieuses, leur sexualité, leurs origines ethniques, les appartenances syndicales et associatives.

EDVIGE = fichage des personnes mineures à partir de 13 ans.

Est-ce atteindre à la « sûreté de l’État » qu'aider les enfants de sans-papiers, se rebeller contre une autorité policière excessive, militer activement pour redonner visage humain au monde du travail, s'engager dans la vie de sa commune, exprimer une opinion différente, être homosexuel, séropositif ou ne pas vouloir d’OGM dans son assiette ?

Publié dans Evènements

Commenter cet article

HENNEQUIN 09/10/2008 20:40

Oui ce fichier est une très grave atteinte a nos libertés :

Le ministère de l'intérieur avait souhaité que le décret de création du fichier « Edvige » ne soit pas publié au Journal officiel.

la CNIL n’a pas obtenu d'informations précises sur les niveaux de sécurité technique entourant le fonctionnement du fichier "Edvige" ni sur l'existence éventuelle d'un dispositif de traçabilité qui permettrait de vérifier les conditions d'accès, par les autorités publiques, aux données figurant dans le fichier.

Enfin, la CNIL regrette l’absence dans le décret d’une procédure formalisée de mise à jour et d’apurement des fichiers.

Voir L’avis conplet de la CNIL ici : http://www.cnil.fr/index.php?id=2488#