Expo photos, la presse en parle...

Publié le par Stéphanie Matéos

     Depuis vendredi dernier, les expositions qui entourent le printemps du livre 2008 sont ouvertes au public. Le vernissage a vu beaucoup de monde se réunir pour la découverte et la rencontre de ces artistes professionnels et amateurs exposant à leurs yeux et à leur critique, leurs oeuvres asiatiques.

      Lundi le Télégramme m'a proposé une rencontre avec Eric Verneuil, artiste photographe exposant des photos lui aussi. Nous nous sommes retrouvés au palais des congrès et avons fait connaissance, échangé sur nos parcours, nos expériences, nos émotions photographiques et ces expositions. Ses photos sont nées d'une rencontre amoureuse l'ayant poussé aux portes de Chine, pour moi d'un engagement bénévole auprès des enfants des rues de Manille ; mais pour nous deux, l'idée même qu'une exposition puisse jaillir de ces prises de vues n'était pas à l'origine de l'acte de photographie. Nous sommes tombés d'accord sur l'idée que peut-être, ce qui pousse le photographe à prendre ses clichés, s'il n'y a pas d'objectif défini au moment de l'acte, c'est le désir de garder une trace de l'émotion ressentie dans l'instant. Emprisonner ce qui est par essence fugitif : le débordement du coeur dans un moment préalablement non pensé, non élaboré, non réfléchi, dans l'espace-temps de la spontanéité et de l'offre généreuse du délice qu'elle provoque.

Lire l'article publié par le Télégramme mercredi 21.05.2008.
Merci à Maxime pour le temps qu'il a passé à nos côtés et son intérêt pour nos photos.

Publié dans Evènements

Commenter cet article